top of page
  • magmonicolle

Vers des fêtes eco responsables:

C´est la tendance actuelle, on ne peut pas y échapper, et chacun y participe à sa manière. Est ce que vous y pensez, vous aussi, est-ce déjà un fil conducteur pour vous aider à trouver un cadeau à vos proches, ou organiser des fêtes plus écolos? Car soyons honnêtes, la fin d´année est plutôt synonyme de consommation, voire surconsommation. Mais justement, ne peux-t´on pas déjouer cela et passer de merveilleuses fêtes, tout en faisant plaisir à tout le monde, en consommant moins et plus intelligemment?


Nous, on s´y essaie chaque année un peu plus. On essaie du moins! Alors voici les 4 points inévitables à la portée de tous et faciles à mettre en place.



1. éviter le plastique.


Que ce soit pour le sapin de Noël, la déco ou les cadeaux qu´on offre, on évite au maximum le plastique. L´orsqu´il existe une alternative, on la privilégie. En plus, elle est la plupart du temps plus durable.


Pour le sapin: de plus en plus on voit des sapins faits maison, alors pour cela allez-y et lâchez vous niveau créativité. Il y a plein de manière de faire un sapin, sans avoir à couper un vrai, ni à acheter un en plastique.

Je vous montre le mien, ci-contre: fait avec des planches de bois et du ruban à crochet.














Pour la déco, c´est pareil: en osier, en bois, en papier, en tissu, en feutrine… il existe tant d´alternatives au plastique, qui seront en plus durables, et tout aussi jolies, voire plus! Et c´est aussi une occasion de les faire soi-mêmes, comme activité avec les enfants. Cela les occupe et peut même faire l´objet d´une activité du calendrier de l´avent.

En parlant de ce dernier, oubliez le calendrier du supermarché en apparence en carton mais bel et bien en plastique. Optez là aussi pour des créations maisons, originales, et réutilisables, et garnissez-le de chocolat de qualité.

Pour l´occasion voici mes deux modèles Sapin et Boule de Noël en tissu.



















2. Dépenser plus intelligement, pour les cadeaux:


Tout d´abord, comme je viens de le dire, on essaie de trouver des cadeaux en matériaux durables… et si le plastique est inévitable, même dans les jouets pour enfants, on achète aussi en seconde main. Oui, acheter un objet déjà existant et lui donner une seconde voire troisième vie, est toujours mieux que d´acheter neuf.


Sinon, pour les adultes, dans ma famille, on a aussi instauré un nouveau système pour ne pas multiplier les dépenses: Le cadeau par tirage au sort. En gros chacun reçoit non plus un cadeau de chaque personne ni ne doit en trouver pour tout le monde, mais en offre un ou plusieurs à une personne et en reçoit d´une autre.


Enfin, privilégiez le fait-main. Cela peut être un album photos, un panier assortiments de produits gourmets, ou cosmétique, des créations artisanales, etc... bref, des cadeaux consommables et utiles.


3. Banir le papier cadeau:


Vous n´en avez pas marre vous, de la montagne de papier qui trône au milieu du salon, sitôt les cadeaux déballés. Rajoutez à cela les bouts de scotch parsemés qui vont rendre le tout plus difficile à recycler. Les rubans, c´est pareil… bref!


Moi j´ai découvert le FUROSHIKI l´an dernier. J´avais déjà commencé à cacher les

cadeaux des enfants aux anniversaires, dans des taies d´oreiller, des couvertures. C´était assez créatif et fonctionnel, mais le Furoshiki est une vraiment méthode de nouage du tissu qui a de l´allure, qui nous vient du Japon. On peut le garder et le réutiliser ou l´offrir avec le cadeau. Néanmoins si vous n´êtes pas à l´aise avec ca, le plus simple de tout est encore le pochon. Rares sont les cadeaux trop volumineux, et un pochon fait parfaitement l´affaire.

Les cadeaux pour les enfants étant souvent les plus volumineux, optez pour un Furoshiki avec un drap ou une couverture.

L´effet sera le même, on déballe pareil, il y a l´effet surprise, mais on ne gaspille plus.



4. Se mettre au vert:


Enfin, un Noël ne serait pas totalement vert sans diminuer (voire éliminer pour les plus motivés!) les protéines animales… il existe de plats végétariens parfaitement délicieux et variés, et cela fait un challenge supplémentaire à se fixer pour passer des fêtes plus légères.

Je viens de tomber sur une publication d´instagram qui me parle beaucoup, et se passe de commentaire: "la nature n´a pas besoin de quelques parfaits vegans, elle a besoin de millions qui réduisent leurs consommations animales".

Bon, là je n' ai pas d´illustration: j´ai beau me lancer dans des recettes, je ne les prends pas en photo, et si vous manquez d´idées mais débordez de motivation, vous trouverez maints blogs culinaires ou comptes instagram qui donnent des recettes végétariennes/veganes. La plupart simples et délicieuses, à la portée de tous.



Voilà en gros ce que nous faisons déjà. Ce ne sont que quelques idées bien sûr.

Dites moi ce que vous avez déjà mis en place, vous?


À bientôt,

Magalie.


20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page