top of page
  • magmonicolle

Le Japon, point de départ d´Onde colorée?



Quand je pense à ma petite entreprise et à ma marque "Onde Colorée", je ne peux m´empêcher de penser au Japon, car, qui sait, c´est peut-être vraiment là que tout a commencé. 

En effet, en 2003, je suis partie avec ma soeur au Japon. C'était le premier (et dernier) grand voyage que nous avons effectué toutes les deux avant qu´elle ne rencontre son amoureux, et qu´elle ne parte avec lui par la suite. Au début, le Japon a été comme un défit lancé en l´air un soir. «On part où l´été prochain?», «Au Japon…» (quelques secondes d´hésitation) puis  «chiche!». Cette réponse, c'était un peu le rêve absolu et lointain auquel on n´osait pas vraiment croire, mais ce soir là on s´est dit « et pourquoi pas?». Et nous nous sommes lancées, le projet étant de faire un chantier international, puis de voyager ensuite. 


Ce voyage a été vraiment formidable. D´abord par ce qu´il représentait: le premier voyage sans nos parents, et à l´époque, encore, sans téléphone. (Mais il y avait internet, quand-même, dans les cyber cafés).

Puis on y a vraiment découvert un tout autre monde, tant par la culture, la gentillesse de la population prête à nous aider en toutes circonstances, l´architecture, mais aussi un voyage culinaire exceptionnel, (il n´y avait pas autant de restaurants de sushis à l'époque en France et on a tout découvert là-bas), l´histoire (Hiroshima, etc) et enfin bien sûr, l´art.


Tout est d´une finesse inouïe. Je me souviens avoir gardé des menus de restaurants ou tickets d´entrée, tant ils étaient jolis. Le moindre petit papier se transforme en oeuvre d´art, tant il est soigné et fin.

À la fin de notre voyage nous avons eu l´opportunité de visiter une exposition de l´artiste Hokusai, à Tokyo. Vous connaissez sans doute ce peintre aux oeuvres célèbres, dont «la vague», ci-dessous:




Fascinée par ces estampes, je me suis peint mon premier t-shirt, à mon retour en France. Pourquoi un t-shirt? Eh bien je n´en sais rien du tout! 

Toujours est il que sa réalisation et le résultat m´ont pleinement satisfaite.




Deux ans plus tard, j´ai fait un second t-shirt pour ma soeur, dans un style abstrait bien différent. Il a eu apparemment du succès auprès de ses collègues, et c´est ce qui fait que ma soeur m´a convaincue d´en faire d´autres.

Pendant des années, donc, tout d´abord en parallèle à ma recherche de travail, puis à mon travail d´éducatrice, j´ai peint des t-shirts pour petits et grands.


Ce n´est qu´en 2019, que j´ai décidé de me lancer pour en faire une activité professionnelle. Et 16 ans après mon voyage au pays du soleil levant, alors que je cherchais un nom à mon activité, et m´arrêtais sur "Onde colorée", je faisais alors référence à certaines de mes peintures et à ma manière de peindre, qui me faisaient penser à un cours d´eau. Cela me renvoyait aussi à la force de l´eau, à son cours libre, et imprévisible, et aussi aux vagues puisque nous habitons à côté de l´océan, et que les vagues ici, font partie du paysage...

Mais ce n´est que maintenant que je réalise que cela peut aussi faire référence à la vague d´Hokusai. Comme un retour aux sources, un point de départ, une boucle bouclée.


Alors oui, les voyages forment la jeunesse, mais ils sont aussi et surtout source d´inspiration, et pour le coup, le Japon, m´aura marquée durablement.


31 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commenti


bottom of page